Après avoir fait le tri dans mes effets en 2012, il s’agissait désormais de répartir les pédales restantes sur les différents pedalboards.

Si je vais m’attarder plus en détail sur les différents chaînages dans des futurs articles dédiés pour les dernières nouveautés, voici déjà un petit mot sur l’organisation des troupes.

Tout d’abord, les pedalboards « Studio ».

FATBoard

Le grand retour du FATBoard. C’est mon pedalboard principal, avec lequel je compose. S’il n’a pas pour vocation d’être très mobile, autant dire qu’il se doit d’être polyvalent.

Pour rappel, il s’agit d’un pedaltrain pro qui a évolué quelques fois déjà. FXFloor (decembre 2012)  LIVEBoard + EXTRABoardsIl y a environ 1 an, je l’ai remisé (si je puis dire) au profit d’un pedaltrain PT3 (LIVEBoard), plus petit.

Le problème était que j’en arrivais à cumuler les pédaliers, avec parfois un équilibre précaire. De plus, certains effets moins bien positionnés/accessibles étaient délaissés malgré leur qualité (TimeLine, Space, Superdelay, Whetstone, …).

Cette version 2013 du FATBoard est supposée être celle de la maturité, n’étant plus amenée à trop changer. Les pédales placées dessus ne me quittent déjà plus depuis longtemps ou/et sont de véritables must have.

J’attends encore 2 pédales pour finaliser la version 2013 avec les inévitables dernières décisions, puis le gamin sera terminé et officiellement présenté 😉 Patience donc 🙂

EXTRABoard

Différentes versions de l EXTRABoard  Différentes versions de l EXTRABoard

EXTRABoard 2013 (preview)Un retour aussi, l’EXTRABoard (dont je m’aperçois que je n’ai jamais parlé sur le blog). Il s’agit initialement d’un pedaltrain junior qui s’additionnait aux différentes versions du LIVEBoard avec au menu, les pédales que je n’arrivais pas à placer sur les boards principaux (ou que j’écartais des boards « live » pour raisons souvent pratiques (alimentation spécifique, dimension, fragilité de la finition, …). (cf. photos ci dessus)

Le concept 2013 n’a pas changé : il s’agit des effets qui me servent un peu moins (sinon ils seraient sur le FATBoard), mais que je ne peux me résoudre à revendre pour X raisons que je détaillerai très prochainement.

Quelques peu délaissées ces derniers mois, ca a été un véritable plaisir de composer un chainage cohérent avec les rescapées des grandes ventes de 2012. Ça a servi d’ultime test pour certaines, qui m’ont quitté également depuis.

Une petite photo en attendant son article 😉

 EXTRABoard 2013 (preview)

Les pedalboards LIVE :

BASSBoard

Il s’agit du pédalier que j’utilise dans City Echoes à la basse.

On retrouve un accordeur TC Electronic Polytune, une Redfuzz God War II, mon inséparable Tech21 SansAmp (je suis juste passé de la version normale à la version deluxe, mais cette pédale me suit presque depuis mes débuts à la 4 cordes.).

Viennent ensuite les 2 seuls effets temporels que j’utilise à la basse : le très bon Faux Tape Echo de Wampler et la Malekko Spring Chicken Limited Edition (tant convoitée par certains 😉 )

Notez que je joue (habituellement) avec Hayden, ma Precision Bass des 70’s, que je branche sur mon MarkBass cmd 121p.

BASSBoard 2013

LIGHTBoard

Utilisé par mon meilleur ami de guitariste dans City Echoes, le LIGHTBoard a été étudié pour coller parfaitement au son du groupe.

Un accordeur Boss (pas à moi), envoie dans la section « drive » composée de la Box of Rock de Zvex et des excellentes Sitori Sonics Drive et Harem Fuzz. Au milieu des saturations, le Chorus Fromel The Seraph apporte ce petit plus lorsque c’est nécessaire.

Le Strymon El Capistan, pierre angulaire du son de la guitare lead, clôture le pédalier. Une tuerie, tout simplement. Je ne l’ai malheureusement pas beaucoup pratiquée, car elle est partie directement sur ce pedalboard au local, mais pour l’entendre hebdomadairement, je peux vous assurer que cette pédale magnifie vos solos et vous inspire des riffs de manière éblouissante !

Pas de reverb ici, et pour cause, Benny utilise la reverb (et le tremolo) intégrés de mon Deluxe Reverb customisé (transfos, choke et reverb Mercury Magnetics, speaker Weber, lampes NOS, …). Il joue avec Lily, la Duesenberg Starplayer Special qui fut la terrible initiatrice de la combinaison de micros lipsticks « Lipsbucker » dont je suis complètement fan.

LIGHTBoard 2013

(note : le footswitch de l’ampli (pour activer reverb et tremolo) vient se positionner dans l’espace vide)

Renfort caisse

Après avoir fait le son de Ben, j’ai un peu travaillé sur le son de notre guitariste/chanteur. Il joue sur Telecaster US Standard dans un Vox AC30, dont il utilise reverb et tremolo.

Oli recording (CityEchoes.net)Il m’a racheté mon fidèle TC Nova System pour tout ce qui était effets temporels et modulations, tout en conservant son chorus Boss (plus typé).

Mon apport s’est situé au niveau des pédales de gain, via le duo d’enfer : OKKO Diablo + et Wampler Super Plextortion, qui salissent le son du Vox réglé en clean crunchy.
Les possibilités de cascade de gain lui donnent accès à 4 niveaux de saturation différents.

Et lorsque ça ne suffit pas, la petite Blackout Effectors Fixd fuzz prend le relais dans son registre FuzzFace complètement barrée.

Le résultat est assez dirt et plein de texture, ca habille bien les rythmiques (à notre goût devrais-je dire) et, surtout, se marie très bien avec le son du Deluxe plus incisif.

 

Pour conclure, une petite photo de la famille réunie (c’est pas tous les jours…) (avec le FATBoard 2013 en gueststar 😉 )

FXFloor 2013 full boards

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv