Le Projet Lily (en français dans le texte) est parti de l’observation de configurations de micros dans mon encyclopédies de la guitare. J’y ai en effet repéré une combinaison de micro Lipstick assez peu courante qui m’a donné envie de faire pareil (ou presque). L’esprit 50’s rock’n’roll / rockab’ / Surf / … ca me tentait bien, oui !

La première étape était de trouver une guitare pour y placer la combinaison de micros. Si j’avais une nette préférence pour une Fender Stratocaster (pour faire un peu comme la Strato « Charley » de Steve Ray Vaughan), j’ai loupé 3 (superbes) occasions avant de finalement tomber sur une Duesenberg Starplayer Special a un prix défiant toute concurrence. Enorme avantage (à mes yeux) de la Duesenberg d’occasion : la couleur Blue Sparkle convient parfaitement à l’orientation rockabilly que je voulais donner à la guitare.

Un (très bref) petit mot sur la Starplayer Special : c’est vraiment une guitare géniale ! Bien mieux finie qu’une Gibson Les Paul Studio (pour le même prix), hyper agréable à jouer et parfaitement équilibrée ! Au niveau des sonorités, je trouve que les micros saturent un peu trop à mon goût mais il y a une compression naturelle et une dynamique assez appréciable ! C’est en mode splitté que la guitare me plait le plus. (notez que je préfère un son plus « clean » sur la guitare et faire saturer le signal comme je le veux avec mon pedalboard). De toute façon, peu m’importait de savoir comment elle sonnait dans un ampli : la nouvelle configuration full lipstick devait se charger de changer (radicalement) le son !

Duesenberg Starplayer Special

J’attends encore une partie des micros (qui devraient arriver début juin) et j’irai la déposer chez le luthier pour monter les 2×2 micros lipstick Seymour Duncan en « humbucker » splittables au neck et au bridge !

D’autres photos de la jolie Duesenberg sont disponibles à cette adresse.

Projet à suivre !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv