Trônant désormais au sommet de mon matériel basse, j’ai l’honneur de vous présenter ma magnifique Fender Precision Bass de 1971 !

Les étoiles s’alignent…
Mon rig basse étant plus que complet, je m’étais interdit d’acheter une nouvelle basse… à l’exception d’une : la basse de mes rêves ! Les critères pour la définir en tant que telle étaient plutôt exigeant : une Fender Precision Bass olympic white avec pickguard tortoise et vintage, le tout à prix raisonnable (parce que le marché du ‘Vintage’ fait souvent exploser les budgets pour ces vieilles dames…) ! Autant vous dire que ca fait 2 ans que je me suis dit ca et que depuis, je scrutais le marché de l’occaz’ sans jamais rien trouver ! J’ai cru halluciner quand je suis tombé sur l’annonce : tout correspondait (le modèle, la couleur, le pickguard, le prix, …) !

Restait encore à réunir la somme dans des délais acceptables (histoire de ne pas passer à coté de l’annonce !). Comme s’il m’avait entendu, le destin m’a filé un coup de pouce en me permettant de conclure un grand nombre de ventes en cours depuis des semaines ! C’est ainsi que je me suis séparé du Vox ad120vt, du Vox ad30vt, de ma Musicman Stingray SUB ainsi que de mon pedalboard Boss et des pédales qui le composaient. Non seulement la somme rassemblée allait être suffisante pour acquérir la PBass, mais elle allait également me permettre de rembourser un peu un ccb qui a été mis à forte contribution cette année avec beaucoup de frais dans l’appart et dans mon rig musical. Bref, rien ne semblait pouvoir m’empêcher de conclure la vente après 3 semaines de négociations, de refléxion et de ventes diverses.

Fender Precision Bass
La Fender Precision Bass fut la première guitare basse électrique introduite en 1951 par Leo Fender. Elle tient son nom du fait qu’il s’agit, contrairement à une contrebasse, d’un instrument disposant de 20 frettes sur le manche, permettant de jouer avec précision plus facilement.
La Precision Bass (ou PBass) comprend deux micros à simple bobinage juxtaposés en bas de manche (un par groupe de deux cordes) ca lui confère un son lourd et puissant qui en fait une basse idéale pour le rock et ses dérivés.

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

Merci Mr Bolaers
A peine la vente conclue et la basse en ma possession, direction chez le luthier pour un entretien complet ! La bougre en avait bien besoin : manche sous presse et rehaussé au niveau du talon, mécaniques réparées, micros repositionnés, nouveau cablage interne blindé, réparation du sélecteur de tonalité, polissage des frettes, traitement de la touche, (re)fixation du pickguard (nouvelles visses) et nouvelles cordes; en plus du traditionnel réglage de justesses des harmonies etc.
Bref, après 3 semaines chez Jacques Bolaers, la belle est enfin arrivée à la maison !

Diagnostique : awesome !
Beaucoup plus légère que la Musicman, la prise en main de la Pbass se fait sans difficultés. Le manche est un peu plus large et rond que sur la Jazz Bass et la Line6, mais le feeling et le confort de jeu sont la. Elle est bien équilibrée et « tombe bien » en position debout.
La corde de Mi est saisissante tant elle fait vibrer la basse dans toute sa longueur ! Une fois branchée, c’est encore mieux ! Ca ronfle, c’est moelleux : ca fait plaisir !

Jvous laisse avec quelques photos supplémentaires :

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

fender precision bass olympic white 1971

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv