Qui dit nouveau(x) groupe(s), dit nouveaux besoins.

À la fin de City Echoes, j’avais fusionné le LIGHTBoard qu’utilisait Benny avec mon EXTRABoard, de manière à lui donner plus de possibilités pendant cette période « creuse » de composition. C’était la version 2.5 de ce sympathique pedalboard d’excédents (les « bons restes », comme on dit 😉 )

La V3 arrive dans le contexte des groupes d’HSBOX avec un objectif de portabilité et d’efficience. Nous devons souvent déplacer pas mal de matériel différent (clavier, ordis, carte son, guitares, amplis, pédaliers, casier de bières …) à chaque répète, et le critère poids/encombrement/qualité est (re) devenu prépondérant.

Back to basics

L’EXTRAboard v3 reprend donc sa forme initiale sur un pedaltrain junior, avec une alimentation VoodooLab PP2+ en dessous.

Il ressemble à s’y méprendre au LIGHTBoard que Benny utilisait dans City Echoes, à la différence qu’il utilisait la reverb (et dans une moindre mesure : le tremolo) de mon Deluxe Reverb.

On retrouve, dans l’ordre de chainage :

– TC Electronic Polytune
– Sitori Sonics Drive
– Zvex Box of Rock
– Sitori Sonics Harem Fuzz
– Jam Waterfall Chorus
– Strymon El Capistan
– Malekko Spring Chicken Limited Edition

Le trio de pédales de gain composé de Sitori’s et Zvex est le même qu’auparavant, le chorus/vibrato Jam prend la place du Fromel Seraph (toujours très bien, mais j’aime quand même bien doser mon effet pour plus de subtilités) et ma fidèle Spring Chicken remplace la reverb du Deluxe (revendu également depuis).

La dernière pièce du pedalboard, et non des moindres, est le Torpedo CAB de la société Two Notes. Si ce nom vous évoque déjà quelque chose, c’est peut-être parce que je l’ai déjà mentionné dans la présentation des racks du MUSICLAB où le « grand frère » du CAB, le Torpedo Live officie à côté de mes systèmes de loadbox et simulation de speakers.

Torpedo Cab

torpedo cabIl s’agit donc d’un simulateur d’ampli de puissance, d’enceintes et de micros (bref, un simulateur de prise son guitare/basse) qui permet soit de se brancher directement dans la table de mixage et d’être ainsi repris dans la sono générale, soit de sortir dans un cab guitare présent sur place (pour plus de feeling de jeu).

Avec les pédales de gains précédents le CAB, cela permet de se passer complètement d’ampli.

À l’instar du Torpedo Live (qui fait loadbox en plus), ça fait vraiment bien le boulot et ça simplifie beaucoup de choses pour les répètes de compositions où l’accent n’est pas forcément sur le son.

En outre, le Torpedo CAB permet de jouer au casque, une solution vraiment idéale, car on peut désormais se contenter de son pedalboard pour s’entrainer à la maison, sans déranger personne.

Conclusion

La cure d’amaigrissement se poursuit pour le FXFloor (*), l’EXTRABoard v3 n’échappe donc pas à la règle.

Il reste au final un concentré de très bonnes pédales, facilement transportable et parfaitement adapté aux nouvelles contraintes de groupe. C’est Benny qui utilisera encore l’EXTRABoard au sein de la formation, car je ne suis pas encore fixé sur mon choix de pédales pour mon LIVEBoard dont les configurations changent chaque semaine.

À l’heure où j’ai assemblé l’EXTRABOARD v3, il était composé de la sorte :

FullSizeRender

Btw, je vous toucherai un mot à propos de mes dernières acquisitions prochainement 😉

(*) Dans la rubrique « elles m’ont quitté » : Fairfield Circuitry Randy’s Revenge, Subdecay Prometheus, Black-out Effectors Whetstone Phaser, TC Vortex, Fromel Seraph, Smitty Pedal Compadre, Love Pedal Red Head & Kalamazoo, Catalinbread Belle Epoch, Wampler Faux Tape Echo (1er gen, sans tap), Redwitch Fuzz God 2, …  Ça fait du monde mine de rien !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv