Voici donc l’EVO2 de l’EXTRABoard. On pourrait dire qu’il s’agit du pédalier regroupant les effets « secondaires » de mon rig, mais ce serait vraiment réducteur au vu de la qualité des pédales regroupées ici. Je n’ai simplement pas l’espace pour les patcher sur le FATBoard (comportant quand même 17 pédales déjà…) et il fallait bien les mettre quelque part 😉

Signal Path

Sur base d’un Pedaltrain PT3 (initialement utilisé pour le LIVEBoard), alimenté par une Voodoo Lab PP2+ et une guirlande Gig Rig, l’EXTRABoard est patché (en Cordial/Rean 15/30 + Klotz/Neutrik 60cm) dans l’ordre suivant :

1er étage de gain :

– BenRod Cream Can
– Love Pedal Red Head

– Zvex Fuzz Factory

Soit une overdrive typée Marshall allant du boost à l’overdrive rageuse, une disto typée high gain, avec une texture très intéressante en réglage de gain modéré.
Et une petite fuzz germanium en début de chaine : la fuzz factory aime avoir un coup de boost dans les fesses (Cream Can et Redhead) et salit à merveille les pédales plus loin dans la chaîne.

 Extraboard evo2

Vient ensuite l’étage « d’expérimentation synthé », avec un resonant filter, un ring modulator (que j’utilise aussi en guise de tremolo) et d’un effet synthé.

– Subdecay Prometheus
– Fairfield Circuitry Randy’s Revenge
– Snazzy FX mini ark

Et juste après, le 2ème étage de gain avec :

– Gamin3 Mustard Pot

– Wampler Crush the Button

– Karnzbox The Schmuzz

Même recette pour que pour le 1er étage : une overdrive légère, typée Vox cette fois, une grosse overdrive high gain sauce Orange et une deuxième fuzz, munie d’un oscillateur (un autre registre que la Fuzz factory donc).EXTRABoard 2013 (preview)

Je sépare expressément les pédales de gain de manière à pouvoir booster en amont ou en aval de l’étage « synthé », qui réagit (forcément) très différemment en fonction de la pédale activée.

Exemple de combinaison :
Cream Can (mid gain) pour apporter du tracking au Prometheus, qui lui-même module le synthé du Snazzy sur lequel je rajoute la Crush the Button pour faire augmenter le sustain (et donc profiter des dégradations synthé+modulations plus longtemps). Et si je veux salir davantage, j’enclenche la Fuzz Factory 😉

Bref, c’est assez marrant 🙂

Pour terminer le chaînage, il reste l’étage dédié aux effets temporels :

– TC Electronic Vortex Flanger

– Blackout Effectors Whetstone Phaser
– Empress Super Delay

Pas de reverb, pour la simple raison qu’elles sont toutes patchées ailleurs sur d’autres pedalboards 😉 Voila donc pour l’EXTRABoard EVO2.

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv