Le Brame est le deuxième projet d’ampli guitare que nous avons lancé au sein d’Hard Stuff Box.

Si j’ai terminé mon projet The DynaMight avec FX amps, Le Brame était quant à lui un projet 100% interne. Et du coup, ça a pris du temps. Beaucoup de temps. Tant et si bien que je vais m’investir dans le projet initialement dirigé par David pour essayer de boucler le dossier dans l’année qui démarre.

Original Specs

L’idée du Brame est d’offrir une saturation à l’ancienne, comme sur les vieux amplis Supro, National et consorts des années 40-50. Nous sommes partis d’un schéma de Supro que nous avons tweaké pour arriver au 1er prototype (en quelques semaines seulement) avec les spécifications suivantes :

• Preamp Tubes : 6SQ7 + 6SL7
• Rectifier : 5U4GB
• Output Tube : 2x 6L6 gc + Cathode Biased
• Power Output : +/- 12 Watts
• 
Controls : Volume + Tone + Boost

leBrame-prototype1

Fine Tuning

Afin de définir les meilleurs éléments à choisir pour le développement de l’ampli, nous nous sommes soumis à une batterie de tests à l’aveugle pour la sélection du (des) speakers et des lampes. Ce fut une expérience vraiment enrichissante !

Notre « short-list » (pas si short que ça) :

Speakers :

12″ Celestion Blue Alnico
12″ Celestion Gold
12″ Celestion Vintage 30
12″ Celestion Greenback Heritage
12″ Eminence Black Mountain
12″ Weber Alnico Signature
12″ Weber 12F150
12″ Tayden Ace 25
12″ Tayden Ace 50
12″ Tayden Smooth
15″ from cab Ampeg B15N

Tubes  :

6L6GC : JJ, Electro Harmonix, Sino, GT, TAD, Ruby, RCA, Sylvania, GE & Philips
6SL6WGT : Sylvania (5 different versions)
6SL67GT : Sylvania, RCA (+red base), Full Music, GE & Raytheon
6SL7GT : Tung Sol (new production & NOS)
6SQ7 : RCA, Sylvania
ECC35 : Mullard

J’ai mis à disposition une partie de mon harem de guitares pour avoir la plus large palette de sonorité possible et essayer de rendre le résultat final le plus homogène en fonction du type de guitare utilisée :

• Fender Telecaster (Suhr pickups), Stratocaster 50′s (Steffsen pickups) & Jazzmaster (Lollar Pickups)
• Gibson Les Paul (P90 Bare Knuckle) & ES 339 (Classic 57 pickups)
• Loic LePape Steelmaster (Curtis Novak pickups)

Les résultats de ces premiers tests ont apporté quelques certitudes :

Pour le préampli, ce sera la RCA 6SQ7 (NOS) et la Full Music 6SL7 (new prod).

Pour le reste, si les 6L6GC RCA étaient nos préférées en section puissance, ce sont les TAD 6L6GC-STR qui ont obtenu nos suffrages avec autant de qualité qu’une bonne partie de la production NOS testées et, surtout, une facilité d’approvisionnement (et un prix !) clairement avantageux dans l’optique d’une production en série.

Dans la foulée du premier prototype, nous avons lancé une 2ème version, afin de tester différents condensateurs à l’intérieur. Ce premier jet était monté en Orange Drop, le deuxième sera quant à lui équipé de condensateurs Mallory et Jupiter.

news-test-prototypes

Duels

Avant d’aller plus loin, il était intéressant d’avoir des certitudes sur les qualités du bébé.

Au mois d’aout 2012, nous avons organisé une session de tests avec les speakers précédemment sélectionnés (dans nos enceintes openback « faites maison ») et les prototypes du Brame (et du DynaMight – qui était toujours dans sa phase de développement)

Tous ensemble, nous avons fait une série de tests A/B pour définir la meilleure correspondance pour chacune de nos machines à rocker. C’était également l’occasion de les confronter à d’autres références haut de gamme afin d’évaluer si la direction que prend notre travail est la bonne !

Notre sélection de speaker 12 pouces 8 ohms s’est porté sur :

– Tayden Ace 50 (une paire de notre favori, pour faciliter les tests A/B)
– Celestion Gold
– Eminence Black Mountain

Nous avions parmi les meilleures références de matériel boutique en guise de comparaison. Par exemple les Swart STR & AST, des Vintage 47 , Toneking, Vizy, et autres vieux National vintage, Blackfaces upgraded et Tweeds.

Dans chaque battle, Le Brame avait ce petit quelque chose en plus qui le rendait d’autant plus désirable dans son champs d’action distordu.

Il possède un son très ouvert, très ample, plein de bon mojo, avec une belle plage de médiums, des basses prenantes et de doux aigus. Tel le brame du cerf, sa distorsion est rugueuse avec un grain délectable qui rappelle les amplis d’antan.

Pour être honnête, nous ne nous attentions pas à ce que Le Brame soit si proche du STR de Swart (a speaker égal !) du fait qu’ils possèdent des schémas et lampes assez différents.

HSBOX-testing-protos-2Nous avons dû utiliser le Swart avec le speaker Tayden pour avoir un match équitable « Circuit contre Circuit » tant l’ACE 50 est rendait BEAUCOUP mieux que le MojoTone intégré initialement dans le STR combo.

Les cleans avaient probablement plus de définition sur le Swart, mais quand fut venu le temps d’envoyer la sauce, Le Brame en sorti vainqueur !

Conclusion : nous devons revoir notre copie pour la section clean, même si ce n’est pas le terrain de prédilection de la bête ;)

Le DynaMight n’avait quant à lui pas d’opposant à qui être confronté. Malgré tout, nous avons été marqués une fois de plus par sa complémentarité avec les autres amplis présents ce jour là (en A+B).

2013 : période creuse

Nous arrivons doucement en 2013 et, à ce stade, il ne reste plus grand-chose à faire pour terminer l’ampli.

Notez que depuis le début du projet, nous essayons d’intégrer une reverb dans l’ampli avec beaucoup de difficulté : les différentes versions implémentées se font recaler à chaque fois. Une partie du développement qui se fait entre les sessions de tests y est consacré, mais on commence à se dire qu’on va abandonner l’idée.

D’autre part, sous la même impulsion qui a poussé The DynaMight a passer en dual channel, les « bonnes » résolutions de l’année nous font envisager un deuxième channel plus clean pour Le Brame.

Pour ainsi dire, le projet n’évolue plus jusqu’au mois d’octobre 2013 où nous sommes contraints de chercher un nouveau technicien pour nos différents projets de construction d’amplis (en interne du moins !).

Nouveau départ

Ayant terminé mon projet « The DynaMight », je n’étais (vraiment) pas décidé à abandonner Le Brame de la sorte. D’autant plus qu’après la phase de duel, je me suis séparé du Swart STR et que je comptais bien combler ce vide.

Me voilà donc investi de la mission de trouver de nouveaux collaborateurs pour terminer le projet.

Le Brame retentira en 2014 !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv