J’ai le plaisir de vous présenter le nouveau caisson du DynaMight !

The DynaMight : Long Story short

The DynaMight est un ampli imaginé au début du collectif Hard Stuff Box dans l’optique de créer une déclinaison abordable du légendaire circuit Trainwreck Express. L’idée était de proposer un chouette clone à prix compétitif par rapport aux tarifs exorbitants des rares exemplaires qui s’échangent. On parle ici de somme allant de 15 à 20 000€ !

J’étais en charge du projet réalisé avec Fx amps. qui a accouché de cet excellent ampli après 2 révisions. Malheureusement, le projet n’a jamais abouti en production de série, mais j’ai conservé le prototype qui me plait toujours autant.

Proto The DynaMightCelui-ci était carrossé, selon mes envies de l’époque, dans un élégant caisson avec une défonce centrale et une bande centrale en tweed entourée de tolex brun/cuir.

Clairement inspiré des Swart, ce design ne collait pas spécialement avec le Trainwreck dont il s’inspire.

Lorsqu’un projet d’ampli d’orientation Fender Champ s’est présenté il y a quelques semaines, j’ai envisagé d’utiliser le caisson du DynaMight et de créer un nouveau, plus dans le thème, pour ce dernier.

Nouveau caisson par Rutherberg

J’ai confié la réalisation du nouveau headshell à Rutherberg Amplification, récemment adoubé comme mon nouvel amp tech.

Bien équipé, Geoffray s’est d’abord attelé à la conception du caisson avant de s’attaquer à la décoration de la plaque et au traitement thermique.

Impression laser

Créer la décoration de la face avant était aussi l’occasion pour moi de donner un coup de frais sur le logo d’Hard Stuff Box. Je partais sans idées spécifiques en lançant Illustrator, mais je suis vite arrivé à quelque chose qui me plaisait.

Plus lisible et mieux adapté à la façade que l’ancien logo, le design de la plaque est imprimé sur le bois à l’aide de l’imprimante laser de l’atelier.

 

T’es grillé, Bébé !

À l’instar de l’effet relique sur les guitares, la finition Roasted donne un cachet ancien au caisson. Ancien, mais propre et net – genre New Old Stock – à peine usé ou vieilli par les rayons du soleil .

L’objectif de s’approcher du look d’une vieille caisse des années 50 est, il me semble, atteint.

Dans un style différent, mais plus approprié, The DynaMight conserve son aspect tape à l’oeil, avec toujours les mêmes qualités audio que par le passé.

Le petit montage Photoshop m’avait déjà bien excité, mais le résultat final est encore mieux que prévu !

Exactement ce que j’espérais – merci Rutherberg !

 

Avant / Après

Comme je disais : ils sont tous les deux sexy, de manière différente 😉

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv