Après quelques mois d’utilisation de la config 2013, j’en suis arrivé à la conclusion que je pouvais encore affiner la TeleStrat Custom pour coller à mes goûts en constante évolution.

Pour rappel, je m’étais arrêté sur la configuration Lipsbucker en neck,  P90 BKP  au centre et Firebird Lollar en bridge.

Plusieurs problèmes se sont révélés :

– Malgré que ce soit un de mes micros fétiches, le Lipsbucker (combinaison de 2 lipstick de manière à former un humbucker splittable), ne m’a pas apporté entière satisfaction au en position neck. Nombreuses sont les (bonnes) références s’étant plantées à cette position sur la TeleStrat : je ne sais pas pourquoi, mais j’ai difficile de trouver un micro qui sonne bien à la fois seul qu’en combinaison avec ses partenaires dans cette guitare.

Le P90 en position centrale envoyait trop par rapport au micro chevalet, plus dans la nuance. Même descendu au maximum par rapport aux cordes, il était trop présent dans le mix. J’en venais à négliger les positions 2 et 4, pourtant si riches en nuances. Un manque d’équilibre qui va lui être fatal.

telestrat custom 2014 - 03Changement de micros

C’est donc un changement plutôt radical qui s’annonçait pour la TeleStrat ! Ces modifications se sont faites en 2 phases (à 6-7 mois d’intervalle sur l’année).

Dans un premier temps, sous l’impulsion de mon apprentissage (et mon amour grandissant pour) des sonorités Gretsch, j’ai opté pour un couple de Tv Jones : Classic en neck et  SuperTron en position bridge.

J’avais déjà utilisé ce dernier dans ma Gibson Midtown et j’avais adoré son dynamisme, son grain et son taux de saturation parfaitement calibré à mes attentes.

Pour la problématique du micro manche, je ne voulais pas utiliser une énième fois un micro Jazzmaster (déjà utilisé à cette position sur Molly (Jazzmaster), Emma (Jazzmaster en métal) et Lexi (Jaguar)). Si je suis persuadé que ce Tv Jones Classic sonne bien dans d’autres conditions, il a été une des nombreuses victimes de la TeleStrat : recalé après quelques semaines d’utilisation !

Je voulais poursuivre dans ce type de grain (Gretsch) et ai finalement transféré un LollarTron (micro d’obédience Gretsch de chez Lollar, initialement installé dans Birdie – dont je vais devoir me séparer pour cause de double emploi et de projets à financer (voir par ailleurs)). Et là : miracle, ça sonne et ça se combine crapuleusement bien avec les deux autres micros !

Le Firebird Lollar (précédemment en position bridge) est passé en position centrale et se marie particulièrement bien avec les 2 micros d’orientation Gretsch, apportant un brin de définition (sans être typé Strat’ dans les positions intermédiaires – forcément vous allez me dire…).

telestrat custom 2014 - 06

Tronical Tuning upgrade

J’ai une fâcheuse tendance à jouer du Bigsby intensivement. Et qui dit système de vibrato, dit accordage sujet au désaccord. Pour pallier à ces problèmes quelque peu récurrents, j’ai tenté l’expérience Tronical.

Il s’agit d’un système d’accordage automatique, alimenté sur batterie, qui entraine les mécaniques motorisées pour arriver à la tension de corde équivalente à la note juste.

Le système permet de rappeler une série d’accordages préenregistrés, des plus standards, en passant par les drop et autres open-tuning, mais également d’enregistrer 6 accordages particuliers.

telestrat custom 2014 - 07Le rappel des presets se fait en un rien de temps et on passe d’un à l’autre d’une facilité déconcertante. La batterie dure environ 100 accordages. Selon votre utilisation, ça me semble largement suffisant que pour enchainer un weekend de concert sans se soucier d’embarquer son chargeur !

Certes, ce n’est pas donné (300 euros le module), et je me vois mal intégrer ce système sur toutes mes guitares à ce tarif. Néanmoins, pour les guitares à vibrato, ou l’accordage est plus sensible du fait de la variation de tension dans les cordes lors de l’action du tremolo, je trouve l’investissement pertinent : on se réaccorde en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et on joue toujours juste ! (du moins : la guitare n’est pas à prendre en défaut en cas de fausses notes 😉 )

En outre, cette simplicité d’accordage procure ce petit plus qui fait que le guitariste flemmard (que nous sommes un peu tous – avouons-le !) a tendance malgré lui à privilégier lorsqu’il s’agit d’agripper une guitare pour jammer « à la volée ». Quitte à gratter 5 minutes, autant que ça soit in tune  😉

telestrat custom 2014 - 08

Conclusion

Je pense enfin avoir trouvé la combinaison parfaite en matière de micros. Ils s’allient aussi bien qu’ils ne fonctionnent séparément, tout en étant précisément à mon gout.

Le système Tronical ajoute une touche supplémentaire de folie à l’ensemble du projet TeleStrat.

Tiffany a de beaux jours devant elle dans cette configuration 😉 (si si, cette fois, c’est la bonne !)

telestrat custom 2014 - 02

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv