Petite une halte rock’n’roll à Lokeren sur notre chemin retour d’Angleterre, pour 2 soirées aux Lokerse Feesten.

C’est loin, mais c’est beau !

Le Lokerse Feesten existe depuis 1975. C’est un peu différent des autres festivals dans la mesure où plutôt que de condenser plein d’artistes sur quelques longues journées, le Lokerse Feesten s’étend sur une semaine ou plus selon les éditions, avec 2-3 concerts par jour.

J’étais déjà allé en 2009 voir Étienne de Grecy & Digitalism et avait pu juger de la très bonne ambiance sur place. Presque 10 ans plus tard, ça n’a pas beaucoup changé ! Le centre de Lokeren est aussi en fête (kermesse, manèges, etc.), il y a un peu plus d’échoppes le long de la route pour arriver à la scène (un peu comme la « route des saveurs » aux Ardentes), plus de bars avec pleiiiiin de choix (et pas hors de prix = youpie !)

Le seul inconvénient pour les Liégeois que nous sommes, c’est que Lokeren n’est pas la porte à côté ! Ça en fait plus un festival à la journée, sauf pour les gens du coin qui peuvent y retourner facilement. Néanmoins, je recommande vivement le périple jusque là, car aussi bien le site et ses infrastructures que les affiches sont de qualité.

Dans notre cas, nous arrivions le 8 aout pour Bad Religion et Dropkick Murphys et revenions le surlendemain pour dEUS et Kasabian !

On a testé le camping, petit mais bien équipé, légèrement à l’écart ; avec des tentes prémontées qui nous attendaient pour les 2 nuits. Ca reste une option valable pour passer la nuit ; même si la qualité de votre sommeil dépendra forcément de la météo et de la bonne volonté des voisins 😉

On vous recommande par contre d’aller chercher des places de parking de ce côté là de la ville (c’est près de la gare).

Toujours aussi bon

J’ai déjà vu les 4 groupes une ou plusieurs fois en concerts pour certains et je n’ai pas été déçu de les revoir ! Ça fait du bien des groupes qui vieillissent bien.

En parlant de vieillir, les gamins de Bad Religion ont la cinquantaine bien entamée 😀 Alors certes, ça ne saute plus partout (déjà depuis quelques années), mais ça le fait toujours autant pour les fans d’antan ! Vraiment un chouette concert !
Pas plus de jeux de lumière que la dernière fois au Pukkelpop ; mais à partir d’un certain âge, on privilégie la vision que les effets stroboscopiques trop contrastés 😉 #Macula

Grosse grosse fête sur Dropkick Murphys, indéniablement un de mes groupes punk rock préférés, dont les chansons aux couleurs irish ont super bien vieilli – comparativement à d’autres groupes de la vague des 90’s qui m’ont bercé adolescent.

Un super concert, un super son, l’introduction d’un nouveau chanteur supplémentaire (directement dans l’esprit) un méga ambiance dans le public : juste ravi de les avoir vu ! Espérons qu’ils repassent plus souvent dans les alentours ! We want more !!! Un de meilleurs concerts à ce stade en 2018 en ce qui me concerne.

Le surlendemain, c’est dEUS qui nous chauffait comme il fallait, malgré une météo moyenne qui allait devenir carrément dégueulasse (si si, vous vous rappelez forcément, c’est LE seul jour où il a plu en Belgique sur tout l’été caniculaire). Un set vraiment sympa, dans la lignée de ce à quoi le groupe m’a habitué. Les classiques passent toujours aussi bien et ça m’a redonné l’envie d’écouter à la maison plus régulièrement.

Si la pluie a bien essayé de refroidir l’ambiance, c’était sans compter sur un Kasabian on fiiiiiiire. L’assemblée était un peu plus clairsemée au début. Et pour cause, tout ce qui pouvait faire office de toit a été utilisé comme tel. Pour le reste, ça dansait bien sous les ponchos !

De notre côté, étant réfugié stratégiquement à l’abri près du bar, on a été au sec… avant de finir à danser sous la pluie (qui a finit par comprendre qu’on ne lâcherait rien et qui s’est arrêtée pour la fin du set !) Kasabian est vraiment un groupe à voir et à revoir !

Bien bougé, bien ri, bien bu !

(le mec à droite est bourré, mais chuuuut)

Ca vous a plu ? Envie de partager ?

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv