Cette pédale reprend les caractéristiques sonores de la fameuse Ibanez TS 808, une pédale d’overdrive utilisée par des légendes de la six cordes comme Stevie Ray Vaughan, Keith Richard ou Jimi Hendrix pour ne citer que ces 3 là parmi la multitude d’adeptes qu’elle peut compter.
Pour la petite histoire, Ibanez faisait fabriquer sa Tube Screamer 808 dans les usines de Maxon entre 70 et 80. Longtemps copiée sans être égalée, la TS 808 est entrée dans la légende pour ses sonorités crunchs chaudes et riches en harmoiques.
Il y a quelques années, la marque a décidé de sortir son modèle 808 sous l’appellation Maxon OD808; OD pour OverDrive.
Les composants (dont notamment le fameux JRC4558, composant essentiel de la marque sonore de la pédale) sont exactement les mêmes que l’originale.
L’avantage se situe surtout au niveau du prix : presque 90 euros de différence à ce jour entre les deux modèles ! L’OD 808 est donc le choix judicieux en matière de pédale d’overdrive. (le nom Ibanez sur la pédale ne vaut à me sens pas la somme de 90 euros…)

La simplicité au service de l’efficacité : on tourne et ca sonne ! Encore une pédale ‘plug & play’ comme je les aime. Un petit mode d’emploi indique 5 positions types pour effets divers. Pratique pour se lancer dans l’exploration de la petite pédale verte !

Après l’avoir manipulé dans tous les sens, j’ai pu découvrir une pédale très polyvalente.
En l’utilisant comme boost de son clair, le sustain augmente considérablement en trouvant une sonorité vintage. On réentend les guitares des 70’s, c’est un pur plaisir ! On trouve des sonorités clean bien rondes comme je les aime. Chaudes et riches en harmoniques les sons plus saturés sont un vrai délice. Du crunch bluesy au saturation plus baveuse, la pédale s’en tire à merveille en toutes circonstances.
Autre point fort : l’OD 808, en plus de respecter le son de l’instrument, se mêle fort bien aux autres effets : en l’activant avec une distortion, on obtient un série de nuances agréables qui peuvent être (ou non) appropriées en certains cas. Ca fait en tout cas un bon de nombre de combinaisons à tester !

maxon od808

Je lui ai trouvé une parfaite utilisation en qualité de crunch léger dans mon rig :

– Je règle le TC Electronic Nova system avec un delay, un pitch et une reverb pour le clean,
– Je fais cruncher le son avec la Maxon (overdrive 1 / balance 6 / Tone  4),
– Je boost le crunch en switchant le canal de l’ampli Orange; un deuxième canal réglé sur un crunch moyen, qui va créer un super crunch regroupant les sonorités de la Maxon et de l’ampli.

Pour passer sur une grosse satu, soit j’utilise la Little Big Muff, soit le boost, qui transforme le super crunch en super méga crunch de la mauuur (ou un truc du genre en tout cas !)

 

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv