Las vegas 21

De retour dans les salles noires avec Caro pour aller voir Las Vegas 21, un film de Robert Luketic avec Jim Sturgess, Kate Bosworth, Laurence Fishburne et Kevin Spacey.

 » Ben Campbell, étudiant doué au prestigieux M.I.T., est contraint de partager son temps entre ses études et petits boulots afin de pouvoir payer ses frais de scolarité. Lorsqu’un groupe d’élèves aussi doués que lui le repère, ils lui proposent de participer à un jeu bien plus lucratif…
Tous les week-ends, cette petite bande de mathématiciens hors pair se rend à Las Vegas pour jouer au blackjack sous de fausses identités, avec des règles qui ne doivent plus rien au hasard. Guidés par le professeur et génie des statistiques Micky Rosa, ils ont compris comment prévoir les cartes et communiquer entre eux pour rafler de très grosses mises.
Séduit par l’argent facile, la vie de rêve et Jill, sa très belle équipière, Ben multiplie les défis. Les risques augmentent pourtant rapidement avec les mises, et les cartes ne restent pas longtemps son seul adversaire : il doit désormais se méfier de Cole Williams, le plus terrifiant des hommes de main des casinos.
 » (source : allocine.fr)

D’une durée de 2h, ce film est l’adaptation du best-seller de Ben Mezrich « Bringing Down the House : The Inside Story of Six MIT Students Who Took Vegas for Millions » qui raconte l’histoire vraie d’un groupe d’étudiants du MIT (Institut de Technologie du Massachusetts) qui va se servir de son savoir mathématique pour compter les cartes au Black jack; donc tricher.

Ce mélange d’Ocean Eleven et de la série Las Vegas immergé dans l’univers teenage sent le déjà-vu à plein nez et est assez prévisible. On sait que le vilain petit geek de héro se tapera la jolie belle intello au milieu du film en guise d’apothéose avant que la fin ne s’annoncent petit à petit avec des embarras en cascade. De plus, la technique de comptage utilisée n’est pas vraiment expliquée : cela crée une distance par rapport aux héros car on ne comprend pas trop ce qu’ils font; contrairement à des épisodes de Las Vegas (la série donc) où les mystères sont expliqués et nous permettent de comprendre mieux les personnages.

Spacey et Fishburne apportent un plus meme si les acteurs principaux sont à l’aise dans leurs rôles et n’ont pas vraiment besoin d’eux. Quelques effets visuels sympas sur les tables vertes des casinos sont à signaler dans cette réalisation assez sobre dans l’ensemble.

J’aurais préféré voir un film de la série Las Vegas (un peu comme Sex In the City) plutôt que ce qui m’a été présenté ici. Évidement, l’équipe du film était tributaire de l’histoire réelle, pas moyen donc de vraiment innover par rapport à la concurrence qui a largement fait le tour en matière d’attaque de casinos et autres combines de triches.

Divertissant au final mais sans réel éclat.

Note :
11/20

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv