Après avoir acheté il y a quelques semaines un pedalboard composé de différentes pédales de l’excellente marque BOSS, je me suis lancé à la recherche de la gratte de mes rêves.

Initialement, mon choix s’était porté sur une Fender Télécaster Américan Deluxe. Complétement fan du look Télécaster, l’American Deluxe est ce qui se fait de mieux (hors custom shop) en matière de guitare “de série” de la sorte. Comme vous pouvez surement vous en douter, une telle guitare à un prix en conséquence… un prix que je n’étais pas prêt à mettre dans la mesure où la maitrise d’un tel instrument nécéssite un niveau technique que je ne possède pas (soyons réaliste :p).

L’idée était de trouver un compromis idéal entre ce haut de gamme et les entrées de gamme proposées par Fender dans les séries Mexicaine de la marque. C’est chose faite à présent.
Mon nouveau bébé est une Fender Télécaster Standard Midnight Wine.
Vu les conditions d’obtention de la guitare, je ne pouvais pas rêver mieux.

Bien qu’étant une entrée de gamme, la lutherie est de bonne facture et ce modèle standard est fort agréable à jouer. Le manche en C est vernis avec un truc en polyurethane dont je ne pensais pas beaucoup de bien avant d’avoir testé plus longuement.
J’avais eu l’occasion d’essayer le manche d’une Télécaster Custom Baja en magasin et je dois avouer que l’idée d’avoir un manche vernis me repoussait un peu (beaucoup).
En effet, étant sujet à une certaine “moiteur” des mains, le vernis accrochait assez fort la paume de mes mains; ce qui me gênait pour des déplacements rapides sur le manche dont je suis tant friand.
Assez bizarrement, cela me gêne beaucoup moins sur ce manche ci. (Tant mieux !)

Niveau confort, l’accès aux aïgus ne me pose pas de problème : je profite pleinement des 21 frettes medium Jumbo qui composent ce manche.
Je trouve la guitare est assez légère et tombe parfaitement sous mes bras. J’ai presque envie de dire qu’elle a été faite sur mesure pour mon corps. (je suis bien plus à l’aise avec cette Télécaster qu’avec ma Stratocaster Tom Delonge)

Les micros sont des Hot Standard Tele® Single-Coil Pickups (Neck & Bridge). Ils sont dirigiés par 2 potards : Master Volume et Master Tone.
Un selecteur 3 positions (Brigde, Bridge&Neck, Neck) permet d’obtenir des sons bien distincts.

J’ai testé ca sur un Vox AD30VT et je dois dire que les sonorités sont plus que correctes. La guitare est à l’aise dans un large registre, ce qui n’est pas pour me déplaire.
Le “twang” typique des Télé se fait bien ressentir mais je reste un peu sur ma faim quand même. Vous allez me dire que je chipote mais c’est une réalité, les micros de bases ne sont pas terribles.

Comme énoncé en introduction, je compte changer les 2 pickups. (C’est ça la “customisation de la guitare”)
Parti à la base sur les Samarium Cobalt Noiseless™ Tele® Pickups (Neck and Bridge) équipant la tant désirée Télécaster American Deluxe, je suis un peu plus hésitant aujourd’hui.
En effet, après recherches, j’ai eu vent de l’excellente qualité des micros John Suhr (mais qui sont loin d’être donnés !) ainsi que des pickups Seymour Duncan Télécaster. Bref, je dois encore me décider.

En outre, j’irai bientôt porter la belle chez le luthier pour un entretien complet (réglage du manche, hauteur des cordes, vernis, nouveau jeu de cordes Elixir Nanoweb, …)

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv