Petit retour sur presque 2 ans d’expérience avec le système SONOS et SPOTIFY.

Sonos ?

Il s’agit d’un système audio multiroom qui utilise le Wifi pour diffuser la musique dans toute la maison. Cela permet d’écouter la même musique (ou des musiques différentes) dans les pièces du domicile où vous avez installé une enceinte.

Vous pouvez lire les musiques d’un ordinateur (qui doit donc être allumé, partagé et lié au programme), d’un NAS ou de services audio en ligne.

La gamme Sonos se décline en enceintes standalone :

Sonos Play:1 : Petit mais costaud, on peut l’utiliser seul ou à plusieurs en mode stéréo. Un sacré punch pour une si petite taille ! Il est en plus résistant à l’humidité (salle de bain, nous voila !)
Sonos Play:3 : Modèle avec 2 haut-parleur et un petit effet stéréo. Ca va très fort aussi !
Sonos Play:5 : Modèle le plus puissant et le plus complet. Il dispose de prise auxiliaire pour brancher un autre appareil.

De son côté, la gamme Connect de Sonos permet soit :
– de servir d’ampli et de se connecter à vos enceintes (Connect:AMP)
– d’être une simple source audio pour votre couple ampli/enceintes (Connect)

En ce qui me concerne, c’est le Play:1 qui a remporté mes faveurs avec un

Le Play:3 m’intéressait aussi, mais l’effet stéréo de ces 2 enceintes si rapprochées ne m’a pas spécialement convaincu. Je préfère utiliser 2 Play:1 en les éloignant un peu. Quant à la réserve de volume disponible, elle est LARGEMENT suffisante sur le modèle 1. Vous n’animez pas une soirée pour 20 personnes dans toutes vos pièces 😉

Le Play:5 allait vraiment trop fort (sans, je trouve, forcément plus de qualité – comme ils le laissent sous-entendre sur leur site), et ne se justifiait pas pour être utilisé dans la plus grande des pièces.

En effet, le salon/salle à manger allait être desservi par un modèle Connect pour alimenter mon ampli Myryad et mes géniales enceintes Focal, dont le rendement est évidemment nettement meilleur qu’un Play:5. Fin du game.

Cela nécessite néanmoins d’allumer l’ampli (sur la bonne entrée), et d’alterner avec la TV qui est aussi connectée dessus. On écoute rarement de la musique en regardant la télé, heureusement 😉

Du coup : cuisine, chambre et salle de bain jouissent de leur Play:1, tandis que le salon se repose sur l’installation HiFi et du Connect pour nous donner notre dose de musique quotidienne ; en plus de servir de réveil musical.

Le système a rarement été pris en défaut sur les 2 années écoulées. L’app est plutôt facile a utiliser après une petite période d’adaptation et continue d’être mise à jour régulièrement. La connexion avec le répertoire musique de l’ordinateur est parfois capricieuse, mais c’est probablement lié à la qualité de mon WiFi 🙁

Sinon, rien à signaler ! J’en suis ravi !

Spotify

Après m’être enfermé quelques mois (années ?) dans les mêmes playlists, en me contentant de la radio pour les nouveautés, l’arrivée des Sonos a motivé mon arrivée dans le streaming musical. Sur le tard, je sais.

Pas besoin de vous présenter la plateforme de musique en ligne Spotify 😉

Connexion avec Sonos oblige, je me suis dirigé vers un abonnement payant d’emblée. Franchement, c’est pas cher donner pour un service enfin à la hauteur de nos espérances (malgré les artistes encore réticents qui tardent à mettre leur oeuvre sur la plateforme) !

On trouve plus ou moins tout ce qu’on cherche, on accède à plein de playlists existantes, on crée les siennes, on se fait conseiller des artistes, on se fait rappeler la sortie d’un nouvel album d’un de nos groupes préférés, … Rien à dire : c’est pas loin d’être parfaitSi seulement les artistes étaient mieux rémunérés

J’ai activé la définition HD pour la diffusion. Honnêtement, il n’y a que sur les enceintes du salon que j’entends une différence. Demandez-vous honnêtement si vous faites la différence avant d’utiliser inutilement de la data 😉

Sonos / Spotify : un duo gagnant en ce qui me concerne !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv