Petite immersion dans l’univers des cordes afin de vous aider à faire le meilleur choix possible. Ce qu’il faut savoir, ni plus, ni moins. Bon ok, parfois un peu plus… mais pas trop quand même 😉

Matériaux, tirants, filages, traitements divers, appellations, exemples et autres conseils : je fais globalement le tour. Bonne lecture !

 

Acier, Nickel, Mix et Dérivés

Les matériaux pour construire les cordes de guitare électrique sont généralement soit l’acier, soit le nickel, soit une combinaison des deux.

Cordes en acier inoxydable (Stainless Steel) : Beaucoup de présence et très précises. L’acier leur confère à la fois une bonne conductivité, une bonne puissance et une mise en avant des aigus. Elles usent par contre plus rapidement les frettes.

Cordes en acier plaqué nickel (Nickel Plated) : On se rapproche de la sonorité des cordes en acier inox, un peu moins brillante et du coup plus ronde. Le nickel servant surtout à augmenter la longévité (en évitant la corrosion par exemple) dans ce type de cordes.

Cordes en Nickel (Nickel Wounded) : Le nickel n’est en réalité pas assez résistant que pour être l’unique composant des cordes dites « pur nickel ». Il est souvent mélangé avec de l’acier pour faire un alliage, ou utilisé comme une « gaine » autour de l’âme de la corde. Les sons sont plus chauds et ronds, mais un peu moins précis et moins brillants que ceux procurés par des cordes en acier et plaquées nickel.

Alliages expérimentaux : Les constructeurs se laissent aller à différents alliages pour trouver toujours un meilleur compromis entre précision, chaleur, longévité et confort.
 Des Composés très souvent (pour ne pas dire toujours) à partir d’acier et de nickel.
Apportant respectivement précision et rondeur, ces alliages expérimentaux intègrent également d’autres éléments comme de l’argent, du bronze, du cuivre, du tungstène ou autres polymères sortis de leur département de recherches et développement. Pas de grande révolution à signaler à ce jour de ce côté-là 😉

Pour être complet, même si j’axe l’article plus sur les cordes pour guitare électrique :

Cordes en Nylon : pour les guitares classiques et acoustiques. Chaque fabricant à sa recette pour faire sonner ses cordes nylon.
Parfois en cordes simples, parfois filées avec d’un trait de cuivre recouvert d’un filament argent… Plus il y a de métal dans la corde, plus le rendu sera brillant. Des secrets bien gardés dont j’avoue ne pas avoir trop cherché à percer les mystères. Il faut simplement tester et écouter le type de corde qui convient le mieux à votre guitare, à votre jeu et à vos oreilles.

Cordes en soie et acier (Silk and Steel) : pour guitare folk. Elles offrent des sonorités douces et chaudes, des attaques assez soft et un bon rendu harmonique général. Notez que les tensions requises sont généralement moindres et que cela peut s’avérer utile sur un vieil instrument dont le manche ne pourrait plus supporter des tirants exigeants.

Cordes en Bronze (et à base de) : pour les guitares folk et électro-acoustique. La sonorité est globalement chaude, ample et assez équilibrée dans le spectre même si nettement plus brillante que les Silk’n’Steel 😉
On retrouve également différentes déclinaisons d’alliage de bronze avec du phosphore, qui a l’avantage de diminuer notamment l’oxydation. Du fait de l’alliage, le son devient alors plus brillant que les cordes dont bronze est l’unique constituant.

Notez cependant qu’au plus l’alliage contient du phosphore, au plus le son va être mat. À l’inverse, au plus il y a de bronze, au plus le son sera brillant. Les dosages sont généralement indiqués sur les paquets, avec par exemple, un schéma situant la sonorité de la corde entre bright (brillant) et mellow (rond). (ndr Ceci étant valable pour tous les types de cordes évidemment) Exemple sur le site de D’Addario :

Daddario color chart
cliquez pour agrandir

 

Les tirants

Le tirant (gauge en anglais) désigne le diamètre des cordes et se mesure en millième de pouce, soit 0,0254 mm. Un jeu de corde 11/52 aura donc : mi-aigu = 11 (0,28 mm) et mi-grave = 52 (1,32 mm).
Assez logiquement, au plus le tirant de la corde est grand, au plus la tension nécessaire pour l’accorder à la même note (fréquence) est importante. On fait du coup le lien entre le tirant et la tension des cordes : les tirants faibles nécessitent moins de tension et sont donc considéré comme « light » car plus souple à jouer; et inversement. (Bien qu’en réalité cela dépend de la densité même de la corde. Le raccourci Tirant = Tension de la corde est donc à utiliser de manière nuancée (ou du moins, avertie).)

Les appellations courantes, tirants et dimensions  :

(du Mi aigu au Mi grave E – B – G – D – A – E) :
Ultra Light (08/38) : 08 – 11 – 14 – 22 – 30 – 38
Extra Light (09/42) : 09 – 11 – 16 – 24 – 32 – 42
Light (10/46) : 10 – 13 – 17 – 26 – 36 – 46
Medium Light (11/52) : 11 – 14 – 18 – 28 – 38 – 52
Medium (12/54) : 12 – 15 – 26 – 34 – 44 – 54
Heavy (13/58) : 13 – 17 – 26 – 35 – 45 – 56

 

Quels effets sur le son et le jeu ?

Plus le tirant est fort, plus le son est précis et a du sustain (le note « dure » longtemps). Le son apparait aussi comme plus dense, plus riche; avec plus d’harmoniques.
A contrario, plus le tirant monte, plus le jeu de la main gauche devient délicat : il faut appuyer plus, les bends ne viennent plus tout seul, … ça devient plus sportif ! Côté main droite, un tirant fort va permettre plus de nuances dans les attaques ainsi que plus de précision.

CordesDe l’autre côté, les tirants light sont propices aux sons fins, avec peu de sustain (pour des styles de musique plus vintage). C’est beaucoup plus facile à jouer; mais il convient d’être doublement attentif à la précision de son jeu, car la justesse peut vite en prendre un coup.

Notez qu’il existe des jeux aux tirants « mixtes », utiles pour garder une grosse attaque et de la précision sur les cordes graves et se faciliter les bends dans avec des aigus plus fins. Exemples : le 10/54 (10 13 17 32 45 54) ou le 9/46 (9 11 16 26 36 46).

En pratique

* 8/38 et le 9/42 : donnent des sons fins avec un sustain léger. Les cordes sont très faciles à tirer, demandent une certaine précision pour jouer juste et éviter tout bend involontaire.

* 10/46 et le 11/52 : donnent des sons pleins et longs, facilitent la justesse tout en restant relativement confortables et « bendables ». Probablement les tirants les plus utilisés, car « intermédiaires ».

* 12/54 et le 13/56 : donnent des sons riches, facilitent grandement la justesse et l’expressivité des nuances d’attaque.

* 14/58 et au-delà : réservé aux super guerriers ou ceintures noires de combat de pouces. Tirants pour utilisations spécifiques comme jeu au slide, guitare baritone ou (dés)accordage spécial « Outre tombe ».

Remarque

Selon les diapasons, à tirants identiques, les sensations peuvent être légèrement différentes selon votre guitare. Ainsi, si vous êtes à l’aise sur un diapason de type Fender en 10/46, il faudra probablement opter pour du 11/52 sur une Gibson pour obtenir le même feeling.
Je ne sais plus où j’ai lu ou quel luthier m’a dit qu’un 10 Gibson valait grosso modo un 9,5 Fender niveau sensation. Une remarque pas très documentée, je vous le concède, prenez juste ça en note au cas où 😉

 

Les « OPTIONS »

Quatre thèmes principaux vont être abordés : corde filée ou non, filé plat ou rond, enduite ou non, traitée ou non.

Cordes filées ou non filées
 :
Quand je dis que c’est une option, je mens un peu car vous n’avez pas vraiment le choix.
La majorité des jeux proposent les cordes mi, si et sol (les petites cordes) en plain (non filée/simple/…) tandis que les ré, la et mi sont filées d’office. Il existe cependant quelques jeux de cordes standardisés qui proposent des alternatives (Ré non filé ou Sol filé).
Si je commence par ce point, c’est parce qu’il existe plusieurs types de filages qui, eux, modifient le feeling de jeu et le son de manière plus importante et que certaines notions sont requises pour bien comprendre.

Une corde non filée est constituée d’un simple fil d’une seule et même matière généralement. Les sonorités sont douces et cela réduit les effets de glissement sur le manche (mais si vous savez, le gros « ziiiiip » quand vous bougez vos doigts sur les cordes).

Une corde dite filée est constituée d’une âme (= un fil principal) qui sert de base à l’enroulement de ce qu’on appelle le trait. Selon l’épaisseur voulue pour la corde, il peut y avoir un ou plusieurs traits s’enroulant dans des directions inverses. Cela forme une espèce de gaine qui vient grossir le diamètre de la corde. Plus massive une fois filée, la corde peut émettre un son plus grave.
Au niveau des propriétés, la résistance et l’élasticité d’une corde filée sont dues à son âme tandis que la manière dont elle va sonner dépend plus du filage, de par sa forme et sa composition.

Vu que la tension dépend de l’âme de la corde (qui est, d’une manière, l’équivalent d’une corde non filée : un simple fil), si on augmentait uniquement son diamètre, on augmenterait la tension nécessaire pour l’accordage de chacune des cordes. Autrement dit, si on veut conserver une tension plus ou moins constante sur la largeur de son manche (pour le préserver notamment), on ne peut pas se permettre de mettre des âmes (et donc, tensions) de calibre trop différent.
C’est donc notamment pour conserver une tension acceptable sur l’instrument que les fabricants filent les cordes les plus graves plutôt que de faire des cordes simples de gros diamètres.

Bref, si votre Ré (généralement filé) ou Sol (non filé) vous embêtent, sachez juste que vous pouvez procéder à certains échanges; et en ça, filé-non filé est une option.
Attention cependant de bien choisir votre corde de remplacement, notamment si vous désirez changer l’accordage d’une seule corde. Des charts de conversions existent sur les sites des fabricants, comme chez D’Addario. Ou demandez à votre luthier ; -)

Filé plat, rond et demi-rond :
Il existe 3 types de filage différents :
– Le filé rond (round wound) produit un son très brillant, avec beaucoup de présence; notamment dans les aigus. Cela rend la guitare parfois bruyante lors de déplacements de doigts (sans compter que cela peut agresser les épidermes les plus sensibles)

Roundwound Strings - Filetage Rond

– Le filé plat (flat wound) rend un son plus rond, plus mat et réduit les bruits de cordes lors du déplacement des doigts (simplement parce que l’enroulement est plus serré : sur un fil circulaire, il y a un « creux » entre deux spires). Très doux avec les doigts par ailleurs.

Flatwound Strings - Filetage Plat

– Le filé demi-rond (half wound), c’est le mix des deux : circulaire du côté de l’âme, et plat à l’extérieur. Probablement le meilleur compromis si vous avez les doigts fragiles et que vous aspirez à plus de brillance que vos cordes filées plat.

Enduites / traitées (coated) :
Il existe des cordes enduites de polymères destinés à les protéger de la corrosion et à améliorer le confort de jeu. La durée de vie de ces cordes en est (logiquement) fortement prolongée, mais les puristes tendent à signaler une légère perte de puissance.

On trouve aussi chez certains fabricants des séries de cordes cryogénisées (soit (en gros) refroidie à l’azote liquide (-320°) et remontée progressivement à température ambiante.) Cela agit à l’intérieur même de la structure moléculaire des éléments constituants la corde afin « remettre de l’ordre » et d’améliorer les propriétés du matériau.Pub Elixir où l'enduit est bien visible ;-)

Ce type de traitements augmente généralement la facture de quelques euros à l’achat d’un jeu complet.

Cordes prétendues :
La prétention de la corde lors de l’usinage a été conçue dans le but de réduire la période de rodage et d’éliminer ainsi l’excès de brillance typique d’un jeu fraichement monté (qui disparait généralement au bout d’une semaine). Personnellement je n’ai jamais vu cette mention nulle part si ce n’est sur le net en me documentant pour cet article. Je vous transmets l’info sans pour autant être très convaincu de l’utilité.

 

Quelques pistes

* Pour un jeu puissant et précis : cordes en acier
* Pour un jeu chaud : cordes en nickel
* Pour un jeu dynamique et nuancé : tirant fort
* Pour un jeu chaud et dynamique : cordes nickel, filé rond, tirant fort
* Pour un jeu fin dépouillé (rock vintage) : cordes nickel, tirant faible
* Pour un jeu chaud et feutré dans les basses : cordes nickel, filé rond, tirant très fort
* Pour un jeu Jazz classique : filé plat, tirant medium+
* Pour un jeu Bluesy Façon SR Vaughan : cordes nickel, tirant (very) hard

 

Concernant les drops

Il existe depuis plusieurs années des jeux conçus spécialement pour les accordages « drop ».

* Si vous ne dropez qu’une corde (le Mi grave généralement), vous pouvez rester sans aucun souci sur un tirant standard, en évitant néanmoins les modèles trop light 😉 Un 10-52 (ou plus si affinités) devrait faire l’affaire.

* Dans la mesure où les fabricants optimisent certains jeux de cordes pour cet usage, opter pour un jeu « spécial drop », comme chez D’Addario par exemple.

* Si vous comptez descendre d’un ou deux ton(s), n’hésitez pas à regarder du côté des jeux pour 7 cordes. En utilisant les plus gros calibres (en n’utilisant pas le Mi aigu), vous devriez trouver votre bonheur.

Pour dernier rappel, n’oubliez pas que tout changement de tirant nécessite un réglage de manche ! Un petit coup de clé et réglages de pontets histoire que tout soit au poil et c’est parti ! 😉
(au pire, un petit réglage complet chez le luthier de temps en temps ne fait pas de mal…)

 

En ce qui me concerne…

J’ai la chance d’avoir une transpiration ni excessive, ni agressive (acide). Cela mêlé à mon jeu relativement soft, à un bon entretien quotidien et au nombre d’instruments qui garanti une certaine alternance entre les guitares, je ne consomme que très peu de jeux de cordes.

À l’instar de beaucoup de guitaristes, je n’ai pas prêté beaucoup d’attention aux cordes au début. Hormis le fait que je voulais un tirant intermédiaire pour faciliter l’action de mes doigts tout en gardant une certaine dose de punch dans les rythmiques, ma consommation ne me laissait pas beaucoup l’occasion de m’intéresser aux cordes.
Je testais à l’occasion puis, soit je changeais directement, soit je m’y faisais et me laissais conseiller pour le jeu suivant.
J’ai par exemple une strat en 8/38, que j’avais demandé pour tester… et ça fait 2 ans qu’elle est comme ça. C’est beaucoup trop light à mon gout, mais ça nuance dans le rig d’avoir d’autres tirants. Je la joue néanmoins quasi quotidiennement, comme quoi 😉

De manière générale, je joue majoritairement en 10/46 ou 10/52 Elixir Nanoweb. J’aime le touché qu’elles procurent et leur durée de vie est vraiment bonne. La différence de prix ne me dérange pas outre mesure et je n’en ai jamais été déçu, peu importe la guitare sur laquelle elles étaient montées.
Mon alternative, c’est D’Addario, série XL Nickel Wound. En plus de leur 10/46, j’aime le 10-49 Jazz Extra Light (avec un sol filé) et le 10/52.
 A l’occasion un jeu Ernie Ball StainLess Steel pour changer un peu de sonorité.
Pour ma baritone, j’utilise le jeu special BassVI (toujours dans la série XL) : le 24/84.
En acoustique, c’est soit Savarez (nylon surtout), soit Elixir, soit Martin… selon l’humeur.

Cordes

 

Conclusion

Tout ceci n’est que conseils et informations, écoutez vos doigts et vos oreilles qui vous dicteront le meilleur choix à faire. Connaître son corps, savoir ce qui vous convient le mieux, aussi bien main droite que gauche : trouver le bon tirant n’est déjà pas une mince à faire en soit.

Cela nécessite aussi une relativement bonne connaissance de son instrument. Votre jeu de cordes habituel va peut-être sonner terne ou sans personnalité sur votre nouvelle guitare aux micros encore méconnus à vos oreilles.
Et pour cause, il faut envisager l’aspect sonore des cordes dans l’addition lutherie + micros + électronique + accastillage + cordes. Le tout multiplié par votre style de jeu et divisé par vos goûts en matière de sonorités. Bref, ca dépendra autant de l’instrument que de la manière dont vous allez vous en servir.

Cela passera donc par différents tests pour appréhender les différences parmi la pléthore de produits proposés. Outre pour l’aspect éducatif pour l’oreille, il est nécessaire d’avoir essayé plusieurs types de cordes pour apprécier celui qui offre le meilleur rendu sonore et le meilleur feeling.

Y a pas de mieux ou de moins bien, y a juste le jeu de cordes qui vous correspond à vous et à votre guitare.

 

 

Et vous ? vous utilisez quoi comme cordes (et pour quels styles ?)

 

Ca vous a plu ? Envie de partager ?
  • Malu

    Et bien c’est complet tout ça!
    Perso c’est du Thomann en 9 ou 10-46 pour l’électrique, cheap mais efficace!

  • Anonyme

    Tu tiens combien de temps +/- avec ?

  • Neozecat

    Renie Ball 10-46 pour moi

  • Redboy

    Dean Markley Blue Steel 11-52
    Elixir Nanoweb 11-49

  • Cédric

    Bonjour!
    Notre association Music Solidarity recycle les cordes de guitare, basse…et les transforme en actions de solidarité! Il est aujourd’hui important de prévoir le recyclage afin d’economiser de l’énergie et des ressources….dans 60 ans plus de nickel…problèmes de déforestation/pollution en NOuvelle Calédonie d’où 40 % du Nickel mondiale provient.
    Venez visiter notre site http://www.musicsolidarity.com

    Merci pour tout !

    Cédric
    Président
    Music Solidarity
    06 70 43 06 60

  • Pascal Benard

    Bonjour à tous, et merci en premier lieu à Max pour cet article très enrichissant en ce qui concerne le choix des cordes.

    Avant d’échanger avec vous à ce sujet, (je possède 5 guitares en ce momentg) je souhaite remercier également Cedric de l’association Music Solidarity dont j’ai visité le site et qui permet le recyclage de nos bonnes vieilles cordes de guitare dans le but financer des actions de solidarité dans des domaines aussi variés que la musique, la santé, le développement durable…J’ai trouvé les points de récolte proche de chez moi sans difficultés.

    Rappel du site = http://www.musicsolidarity.com/index.php/fr/

    Mes guitares actuelles:

    -Jasmine by Takamine vintage electro

    -Takamine Pro série électro accoustique ETN 10C

    -Yamaha Pro série Nylon,

    -Grestch demi-caisse Jazz 5122 avec Micros TV Jones TV Classique english mount (atomique guitare)

    -Lag Impérator électrique full tunée avec 2 micros humbuckers double bobinages 4 fils(Seymour Duncan Pro Alnico 2 en bridge et Gibson 496R en manche) splités par potentiomètre push-pull pour pouvoir les utiliser en simple bobinage, et donc diminuer leur tension de sortie, façon micro simple bobinage ainsi qu’un switch 2 position permettant la mise Phase/hors phase. (je m’en expliquerai plus loin à ce sujet). Cette guitare a également été modifiée par mes soins pour lui permettre d’obtenir un système Varitone par sélecteur rotatif 6 position avec condensateurs (orange et autre marque ) allant de 0,001 micro fahrad à 0,47 micro fahrad, ce qui permet de choisir la bande de fréquence sonore à mettre plus ou moins en avant. Une belle bête…Le diapason se situe entre celui d’une Gibson LP et celui d’une stratocaster, ce qui complique encore le choix des cordes. Aie……….

    J’ai aussi possédé d’autres magnifiques guitares, dont des Startos japon et Us, et une Music man silhouette spéciale active.

    L’objet de mon message est seulement d’apporter une petite contribution concernant le choix des cordes pour les guitares de type electrique avec micros de type magnétique/inductif qui vont influencer énormément le sustain global de l’instrument, selon la hauteur de leur réglage. En effet, la durée de vibration d’une corde est fonction de sa tension et donc du tirant, des bois utilisés et du type de caisse (solid body ou hollow body pour les guitares demi caisse). Sachant que c’est la vibration de la corde qui générera plus ou moins de sustain, les paramètres suivant doivent impérativement être pris en compte.

    ===> nature des aimants des micros (ex alnico 1,2,3,4,5- céramique, etc…sachant que plus vous avez des aimants puissants et plus le niveau de sortie sera élevé, favorisant la distorsion. En ce qui me concerne, j’apprécie beaucoup les aimants alnico 2 déjà très puissant, et permettant d’obtenir de la distorsion vers les 3/4 de la fin de course du potentiomètre avant l’apparition du crunch.

    ===> matériaux constituant la corde en rapport avec le magnétisme des aimants, et donc encore du niveau de sortie.

    Petit nota concernant la tenue d’accord et la justesse de l’instrument. Réglez bien votre chevalet à l’octave, changez souvent vos cordes ! Pour favoriser la tenue d’accord, j’utilise une poudre avec téflon que je dépose sur le sillet et le chavalet afin de garantir au mieux le glissement des cordes sur les surfaces de portée…héhéhéhéhé … Les mécaniques sonr de premier choix, également. Facile à faire, et peu couteux. La hauteur des gorges de mes sillets est de l’odre de 0,30 sur les cordes aigues ( entre 0,25 et 0,30 mn). si vous ne disposez pas du matériel ou des compétences pour le réaliser vous même, vous trouverez facilement près de chez vous un professionnel capable de le réaliser. Sinon, cherchez sur le net, voir le site Audiofanzine dans les tutos.

    Pour ce qui concerne les sytème phase et hors phase, je vous conseille les liens suivants,:

    http://renaud.battle.free.fr/index15.htm

    et plus compliqué http://www.jpbourgeois.org/guitar/

    à part cela, et si besoin, et si vous êtes intéressés, je peux vous faire un petit résumé de ce dont il s’agit.

    Encore merci à l’auteur de ce blog/site..

    Cordialement et musicalement votre.

    Un ancien de la guitare.

  • tranber

    ça va, bien complet le post, bravo!

  • Berninoel

    Un Max de Merci pour ce très utile condensé cordé.

    …et très sagement précis, sérieux, tout à l’honneur de l’instrument,

    réglages et entretiens, expérimentations, compréhension dont dépend la qualité, le rendu musical.

    Sans oublier le clin oculaire constant sur le Métier, conseil expert du Luthier.

    Merci big.

  • dekron

    -320° ?? Celsius ? Ils sont fort les mecs ! 😀

    • mxv

      C’est (évidemment) une connerie de ma part ! 😀
      -195 °C (aucune idée d’ou j’ai pu sortir 320 à l’époque !)

      Merci pour la notif’ !!

  • oussama

    svp est ce qu il y a un effet du tirant sur la courbure de la guitare ????

  • Beckers.Dany

    gibson en 10/49 sol filèe parfait pour moi

  • Lguatt Elmahboul

    Bonjour..comment savoir quelles cordes j’ai sur une guitare achetée?? pour les remplacer tout en gardant ce tirant..

    • mxv

      Soit dans un magasin, soit chez un luthier, ils possèdent une espèce de petite pince qui permet de mesurer. Sinon y a p-e moyen de deviner au fonction du diapason et du toucher : mais difficile de t’aider sans avoir la guitare sous la main.

      Souvent c est 10-46 quand meme, surtout de base 😉

      • jfp976

        Achetez un pied à coulisse électronique qui mesure des mm et des pouces.
        15,50 euros en grande surface de bricolage. Lisez le diamètre de la corde que vous mesurez en centièmes de pouces : c’est le numéro de la corde. Fonctionne pour les cordes lisses et filées, du sol aigu de la 12 cordes (0.007) à la basse 5 cordes chez moi (0.105).

  • SADD SADD

    Est-il possible de monter 3 cordes grâves filletées en métal à la place des 3 cordes en nylon, en les accordant en mi/si/sol évidemment ? Ou alors l’épaisseur des cordes ne convient pas ? Merci d’avance ! (Je suis sur guitare classique et j’aimerais avoir une sonorité plus « rock! » )

  • Will

    Salut on se pose une question stupide : pensez vous qu’on puisse couper du fromage avec une corde mi aigu inox sans probleme alimentaire ?

  • Christian D

    Bonjour,
    Je ne m’étais jamais penché sur la question des cordes et leur répercussion au jeu… J’ai découvert avec grand plaisir cet article qui m’a permis d’orienter mon choix pour un jeu de cordes. Un chaleureux merci adressé à l’auteur…
    Christian