Tonebone Headbone VT by Radial

A la recherche d’un appareil permettant d’utiliser mon Orange AD 30 HTC avec le Marshall 6100 30th anniversary sur mon cab 1×12 Mesa dans le cadre de mon Wall of Sound, j’ai été aiguillé vers le Headbone VT de Tonebone / Radial Engeneering, un switcher d’ampli permettant de basculer d’un à l’autre dans un baffle commun.

Le Radial Headbone possède un circuit pur Class A qui favorise une qualité de signal de très haute tenue. On ne peux plus simple d’usage : il vous suffit d’appuyer sur un switch pour basculer d’une tête à l’autre en toute sécurité. Pour une utilisation live plus aisée, le système Slingshot (destiné à reçevoir tout type de footswitch) facilitera la mise en route d’un effet telle une commande à distance (ou plus simplement comme le footswitch de votre ampli).

Il s’avère que concevoir un tel système est un peu plus compliqué que le simple Y regroupant 2 signaux en une seule sortie que j’avais imaginé. A partir du moment où il est allumé, un ampli à lampe nécessite d’être connecté à un speaker (ou du moins à une charge). Le headbone embarque donc une série transistors qui vont absorber la charge pour permettre à la tête n’étant pas utilisée « d’attendre son tour » en toute sécurité. Bien vu Radial ! Lorsque l’on switche d’un ampli à l’autre, le Tonebone procède méthodiquement :
– déconnecte le speaker et dirige le signal de l’ampli sur transistor de charge (load)
– reconnecte le speaker à l’autre tête et désactive le load.

Egalement à signaler pour les distrait que le Headbone est muni d’un mode de sécurité lorsqu’il n’est pas alimenté : pas de soucis si vous allumez vos têtes un peu trop vite ! (bon maintenant si c’est pas bien branché #fail pis voila…)

Le système de câblage est le suivant :

Tonebone Headbone VT by Radial

On connecte le « front » (guitare + pédales éventuelles) à l’input du headbone qui envoie le signal dans les inputs des 2 amplis. Les sorties speakers de ces derniers sont reliées à nouveau aux ‘FROM AMP’ 1 & 2 du headbone. Le signal alors amplifié est envoyé dans une unique sortie speaker. Un seul footswitch permet d’alterner entre les deux têtes d’ampli. A noter que dans le cadre de mon homestudio, après la sortie speaker, le signal passe encore dans une DI Palmer et un réducteur de puissance pour donner le schéma suivant :

Chainage homestudio 2 heads avec Tonebone Headbone

Ce Headbone est la pièce angulaire de mon Wall of Sound sans laquelle je n’aurais jamais pu faire tenir tout dans le meuble (rappel ICI). Les nombreuses précautions et systèmes de sécurité mettent en confiance et je ne vois absolument aucune différence entre le son des amplis avant et après l’insertion du switcher. Un utilisateur comblé mais étonné que ce produit soit quasi la seule alternative proposée sur le marché pour connecter 2 têtes à un seul box. (Y a bien un système chez Palmer mais ca tape dans les 600 euros… contre les 240 du Headbone : easywin ;))

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv