aquarium

Après une première expérience positive d’un mois avec un « petit bac » 60 litres et une quinzaine de pensionnaires, j’ai décidé d’investir dans ma nouvelle passion qu’est l’aquariophilie.
En effet, le bac « test » de 60 litres n’était pas équipé de manière à offrir une eau de qualité aux poissons. Au vu du prix plancher que j’avais payé pour l’ensemble, je me doutais bien qu’il y allait avoir des aménagements à faire dans le cas où je décidais de poursuivre mon aventure d’eau douce. L’impossibilité d’obtenir une eau stable en nitrite m’a poussé vers l’achat d’un nouveau bac et filtration.

Après une hésitation sur la taille du bac installer, j’ai opté pour le RIO 125 de chez Juwel : 80cm de long, 35 de large et 50 de haut pour une capacité totale de 125 litres (ce qui fait environ 100 litres d’eau en comptant le volume occupé par les graviers, décorations et plantes).
Le système de filtration intégré comprend plusieurs types d’éponges filtrantes, d’ouate, de charbon et de « bonnes bactéries » comme détaillé ici :

aquarium

J’ai mis une pompe un peu plus puissante afin d’assurer un cycle de 3 filtrations complètes par heure. Avec un remplacement des ouates et un rincage des éponges hebdomadaires (en plus de l’entretient général du bac), j’ai une eau au poil !
Un thermorégulateur maintient l’eau à une température de 26° C.

Voici en détail l’installation de l’aquarium.

Prélude

J’ai commencé par déplacer le petit bac et ses pensionnaires sur le bureau d’en face. Je devrai fonctionner pendant environ 3 semaines avec deux aquariums, le temps que le biotope se développe dans le nouveau bac et que l’eau soit apte à accueillir les poissons. L’aquariophilie est une histoire de patience 🙂

Déballage et placement

Idéalement, l’aquarium doit se trouver à l’écart de la lumière du jour car l’exposition directe aux rayons du soleil augmente considérablement le risque de proliférations d’algues.
Plus pratiquement maintenant, l’endroit doit être d’accès facile et proche d’un robinet (pour les changement d’eau) et d’une prise de courant (avec un bon gros multi-prises).
L’aquarium rempli va peser jusqu’à 50% de plus que son volume. Pour mon bac de 125 litres, ca fait pas loin de 190 kg ! Il doit donc reposer sur un support solide et plan.

Pour ma part, j’ai décidé de le mettre sur le même meuble que celui qui accueillait le bac 60 litres. Toutes les conditions citées ci dessus étant remplies, j’ai placé le bac sur le meuble en ayant préalablement effectué un test d’étanchéité.

aquarium

aquarium

aquarium

Aménagement

Avant tout, il est de bon de savoir où l’on va. Après avoir acheté plusieurs décorations, j’ai fait différents tests d’aménagements ainsi que des plans. Ceci de manière a savoir plus ou moins vers quel type de plantes je devais m’orienter.

Voici sur quoi je suis parti pour faire l’achat des plantes (en sachant que 2 décorations du petit bac allait être transféré) :

aquarium

De retour de l’Aqua Center Garden de Neupré avec les plantes, je me prépare l’aménagement du bac. Tout est noté à l’avance sur un petit plan, chaque chose à sa place.

TODO List :

– Mettre une couche nutritive aux endroits où les plantes seront introduites,
– Recouvrir le gravier en introduisant petit à petit les décorations (afin que celles-ci soit enfouies dans le sol (pour plus de stabilité)),
– Faire passer le tuyau pour la pompe à air .

aquarium

aquarium

aquarium

aquarium

aquarium

Remplissage

Une fois cette étape accomplie, j’ai procédé au remplissage de la moitié du bac, après quoi j’ai introduit les différentes plantes aux endroits convenus.
Planté, décoré, rempli et avec la pompe à air en action, le bac donne ceci :

aquarium

Reste maintenant à attendre 3 semaines que la nature fasse son oeuvre.
D’ici 1 semaine, après test de l’eau, j’introduirai une première partie de mes poissons. Ils serviront de colonisateurs et aideront à créer l’équilibre de l’aquarium.

A suivre !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv