Wall E

Le Maître incontesté des films d’animations, Pixar, nous a récemment pondu une nouvelle merveille : WALL-E, l’histoire d’un petit robot les plus attachants de l’histoire des dessins-animés.

 » Faites la connaissance de WALL-E (prononcez « Walli ») : WALL-E est le dernier être sur Terre et s’avère être un… petit robot ! 700 ans plus tôt, l’humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul…
Cependant, sa vie s’apprête à être bouleversée avec l’arrivée d’une petite « robote », bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d’elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu’EVE est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, WALL-E n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite… Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie… Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers et vivre la plus fantastique des aventures !
 » (source: allocine.fr)

Pixar réussi encore une fois un grand coup en nous présentant une histoire d’amour d’apparence plutot banale transposée à merveille dans un futur technologique et pollué ou les héros ne parlent quasiment pas (a part de sublime « ouawaaaaahliiiiii – héééééveuuuuuuuh?! ») : le pari était osé mais il est totalement réussi.

La trame de fond plutot pessimiste (humanité en exil, planète en nettoyage, perte de la conscience humaine a bord du vaisseau, amour -presque- impossible…) est habillement parsemé de nombreux gags. Mignon, touchant, adorable, … les qualificatifs manquent pour définir ce charmant petit robot étonnant humanisé dans sa manière de vivre et d’envisager sa solitude. Des messages et interpellations fusent sans jamais prendre le ton moralisateur : délectable.

Les images sont absolument magnifiques ! J’ai l’impression de me répéter lorsqu’il s’agit de donner mon avis sur les production Pixar, mais une fois encore, le travail est énorme et la qualité est plus que jamais au rendez-vous. La BO est également des plus réussie : parfait pour combler l’absence de dialogue.

Aventure, romance, humour; le film revêt plusieurs vestes au cours de la narration fascinante et émouvante. Un dessin animé que les adultes adoreront (peut etre plus que les enfants, le manque de dialogue pourrait déplaire, mais pour ma part je trouve que c’est un pari osé et réussi -jle répète- !)

Une bombe esthétique au héro attachant et à l’histoire bien torchée !

Note :
19/20

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv