Voici venu le temps de faire un petit point sur les différents projets de financement participatif auxquels j’ai contribué jusqu’à présent.

Beaucoup de bonnes surprises (pas de déceptions en tout cas) ; même si j’ai pu constater des retards dans plus ou moins tous les projets dont je devais recevoir une contrepartie. On excusera ces jeunes entreprises pour les délais évidemment, le principal étant que les projets ont tous été financés et que la marchandise est toujours arrivée à bon port.

oceancleanupThe Ocean CleanUp

The Ocean CleanUp est le fameux projet de nettoyage des océans lancé par Boyan Slat, un jeune étudiant hollandais (qui s’est lancé à plein temps dans l’aventure désormais). L’objectif était d’obtenir 2 millions pour financer le test grandeur nature. J’y étais allé de ma poche à l’époque (ma première participation à un crowdfunding) car je trouvais l’objectif noble et l’entreprise courageuse (venant d’un gamin de 17 ans à l’époque !)

Le projet-pilote, qui pourra être mis en place dans les quatre ans grâce à l’argent récolté aujourd’hui, devrait être composé de barrages flottants de cinq à dix kilomètres maximum. Si les résultats sont aussi positifs qu’escomptés, on pourrait (pour vous donner une idée) diminuer de moitié la masse de déchets de l’Océan Pacifique en moins de dix ans.

Pour rappel, dixit cet article, son projet :

« consiste à déployer d’immenses barrages flottants contre lesquels viendraient se coller les plastiques, récupérés ensuite dans une tour flottante de 11 mètres de largeur et 58 mètres de haut. Cette tour peut contenir 3000 m3 de plastiques flottants récupérés, puis évacués au bout de quelques semaines. Leur traitement ultérieur fait appel à des traitements physiques (fonte, compression) ou chimiques. »

Pour plus d’info et pour suivre l’évolution du projet, rendez-vous sur www.theoceancleanup.com

ocean cleanup

Fx amps Heartbeat Delay

FX amps, dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises puisque j’ai possédé jusqu’à 3 de ses amplis (Classic Plex, DynaMight et LaBleue), continue de développer sa gamme de pédales. Après le Bi-Boost, il a fait appel à la communié pour mettre au point (via nos idées) et financer le dénommé Heartbeat Delay.

Je ferai une review plus détaillée prochainement de la pédale, mais sachez que le financement a été atteint et j’ai reçu l’engin quelques mois plus tard 🙂 Les premières impressions sont très positives ; j’y trouve mon compte !

Pour patienter, une autre démo que celle de l’article précédent :

Exploding Kittens

Exploding Kittens, c’est ce jeu de cartes basé sur le principe de la roulette russe (améliorée) avec des chats, des explosions, des chèvres et un cochon-licorne (notamment), illustré par le dessinateur du site The Oatmeal. Le projet avait mis 20 minutes à être financé sur Kickstarter, pour atteindre un record de membres participants (et se classant parmi les projets les plus populaires de la plateforme).

Devant les sommes récoltées, les différents packages ont été upgradés et je dois dire que j’ai été agréablement surpris lorsque j’ai reçu mes 2 decks de jeu (normal et nsfw) ! Le packaging est exemplaire, accompagné d’une petite note personnalisée (qui ne gâche rien 😛 ) et les impressions sont de très bonnes qualités.  Le détail qui tue : un miaulement retentit lorsque vous ouvrez le deck normal. Ça fait tout son effet, comme vous pouvez le voir sur cette vidéo d’unboxing (à 2:00) :

Le jeu en lui-même est très sympa ! Il a été très bien reçu (et adopté) par les groupes de personnes avec qui j’ai joué.
Ça s’apprend vite, même s’il n’est pas inutile de garder la notice à côté.

Les parties durent une vingtaine de minutes chacune : c’est relativement rythmé, même si ça peut parfois tirer en longueur. Histoire d’animer encore plus les débats, j’aurais aimé un peu plus de cartes d’attaques ; où du moins la possibilité de choisir +/- sa cible ; et pas toujours le joueur d’après.

Puisque les cartes « Nope » (qui annulent une action/attaque) peuvent bien se jouer à n’importe quel moment (même si ce n’est pas à son tour), ça aurait été bien de pouvoir attaquer en combinant avec des cartes de types « saut de joueurs » (changer de sens du tour, passer la main à la personne en face, sauter un joueur, …) afin de rendre la pareille au joueur qui vous a bloqué dans votre move 😉

De même, j’aurais bien vu une attaque de type roulette russe, en devant pécher au hasard dans les 3 premières cartes de la pile.
Bref, y a moyen que le jeu évolue encore dans les prochaines éditions ; même si le premier jet est vraiment réussi !

Je suis en tout cas ravi d’avoir participé au projet. Les dessins d’Oatmeal sont vraiment super et le jeu est en lui même très amusant !

Goat Mug

goat mugsInitialement backée en novembre dernier, j’espérais offrir ses Goat Mug aux amis à l’occasion de Noël. Il est vrai que je n’avais pas fait trop attention aux délais annoncés lors de la commande, mais les envois ont particulièrement été retardés (plusieurs fois) dans ce crowdfunding-ci.

Qu’importe : un cadeau de Noël au mois d’août, c’est un cadeau quand même 😉 Elles ont fait fureur !

Pour être honnêtes, nous n’avons pas encore testé de boissons chaudes dans les cornes. Difficile de vous garantir le potentiel thermo de la corne, en tout cas, ça fait le boulot pour la bière, le vin et même le champagne 😀

Les sangles sont finalement assez pratiques, lors de balade (semi ?) bibitive dans les bois ou autre barbecue. Le verre est ainsi toujours à portée ; même si ce n’est pas toujours facile de boire avec la sangle qui a tendance à venir sur la figure. Peut-être qu’avec un autre système d’attache (un peu plus flexible, ou permettant une rotation complète sur un axe) aurait été plus ergonomique. Pas la mer à boire cependant 😉

Le système du socle est vraiment ingénieux, mais les petites mains saisiront probablement la corne autrement lorsque celui-ci est autour du contenant. Ça fait fort large ! Le trou aurait pu être plus grand, mais je suppose que dans l’usage initial (avec du café), il vaut mieux de pas prendre de trop grosses gorgées 😉

goat mug

Sinon rien à dire : c’est fun et décalé, relativement bien fait, ça s’entretient facilement et le plastique ne garde pas le gout des boissons précédentes (ni du savon). Le packaging était plutôt cosy aussi, regardez cette vidéo d’unboxing :

J’attends encore (impatiemment) les boutons wireless Flic et les Bike balls.

Plus de news lors de la réception de ceux-ci !

Ca vous a plu ? Envie de partager ?