Quelques news sur le projet de contrebasse électrique, qui a bien avancé et devrait être terminé d’ici fin d’année.

Après le 1er prototype, le corps en cèdre a été réalisé par Mathieu Boulet. Il s’agit d’un corps en 4 pièces (parfaitement) collées, munies d’un système de routing interne permettant d’amener le câblage électrique là où il devait aller et de rétracter le pied télescopique.

schaller contrebasseLa contrebasse sera munie de 2 systèmes de captation :

• Système piezo « classique »
• Système de micro Schaller en bout de manche.

Le tout sera piloté à l’arrière du corps via un sélecteur 3 positions (piezo/schaller ou les 2), ainsi qu’un volume et une tonalité générale.

Au vu de cette spécification, nous avons voulu rappeler l’univers électrique dont nous provenons en plaçant les contrôles sous la forme typique d’une Telecaster. Un clin d’oeil à l’univers rock que la contrebasse a pour but d’aller titiller.

Voici quelques clichés pris en cours de fabrication :

blocs collés

face contrebasse

face contrebasse 2

routing contrebasse

face arriere contrebasse

tranche contrebasse

Les jonctions entre les pièces du corps sont parfaites : on dirait une seule pièce de bois tant les nervures se dessinent et se prolongent idéalement. Le corps est légèrement bombé et possède 2 ouïes trompe-l’oeil.

Le corps est à présent terminé et attend ses différentes couches de teinture et vernis.
Il est actuellement en train de sécher sous cette forme :

contrebasse corps termine

C’est la sous-couche que vous voyez ici, le résultat final devrait être un peu plus sombre (dans les bruns).

À bientôt pour l’épilogue de ce chouette projet !

Ca vous a plu ? Envie de partager ?

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv