Je devais ABSOLUMENT vous conter ma récente découverte, une vraie claque live prise de plein fouet au Garage à Liège il y a quelques semaines.

Tout commence par une affiche un peu interpellante avec la mention « avec Eliott Hammond » (Ex-Wolfmother – avec le chapeau sur la photo ci-dessus). Je me dis « ça peut être pas mal »… et de fait.

The Delta Riggs est un groupe australien composé de 4 membres évoluant dans la sphère rock/indé aux accents blues. Inconnus chez nous, ils « commencent à monter » dans leur pays et préparent la sortie de leur 2ème album (et de la tournée qui va suivre) en faisant un petit tour d’Europe en guise de warm-up.

Grand bien nous fasse, nous étions justement sur leur route !

Les 5 euros mieux investis de ma vie !

Plein d’énergie, il leur a suffi de 2 morceaux pour que je sois acquis à leur cause. Les compositions alternent l’ultra-efficace up-tempo avec des balades un peu psyché down-tempo. Le tout en étant incroyablement groovy sur l’ensemble du set. Leur présence scénique est indéniable et on voit qu’ils prennent vraiment leur pied !

Conscient tout au long du set que j’étais en train de vivre un de meilleur concert de ma vie, malgré les conditions sonores pas extra du Garage, j’ai profité de chaque miette de leur prestation.

Un moment d’euphorie prolongé par une after avec le groupe (qui s’embêtait un peu en backstage apparemment :p ) Longues conversations alcoolisées sur la Musique et leur périple, entrecoupés de vannes en tout genre et séance de dédicace sur mon nouveau vinyle : ce fut une soirée épique !

the-delta-riggs_291104

Nouveau chouchou

Depuis, The Delta Riggs a intégré ma playlist quotidienne aux cotés de Jack White, Trigger Finger, Black Box Revelation, Dead Weather, Black Keys & Band of Skulls. Je suis devenu complètement fan !

Qui plus est, leur album est mixé avec beaucoup de subtilités, un peu à l’ancienne : un vrai régal à l’écoute.

L’assistance n’a pas vraiment répondu à l’appel (pas beaucoup de promo pour l’événement, faut dire) et on se retrouve à 8 pelés (notre groupe) dans la salle à l’heure officielle du début des hostilités. Qu’à cela ne tienne, nous poursuivons l’apéro jusqu’à ce que 2 couples se rajoutent à nous.

Après plus d’une heure d’attente, nous envisageons de quitter la salle, mais l’organisateur nous retient (tu m’étonnes, la moitié de son public qui veut se faire la malle, ce serait dommage ! ) et le set a pu débuter. Quasiment dans les conditions d’un concert privé !

L’attente valait clairement la peine !

Les absents auront raté le concert de leur vie ; et fort est à parier que la prochaine session de rattrapage ne sera pas à ce tarif-là !

This is the next big thing !

www.thedeltariggs.com
www.facebook.com/thedeltariggs
www.twitter.com/thedeltariggs
www.youtube.com/thedeltariggs
www.soundcloud.com/thedeltariggs

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv