Presque aussi mythique que la Boss DS1, la polyvalente ProCo RAT 2 fait partie des classiques de la distorsion analogique. Boitier noir solide, IN/OUT, alim 9v (ou pile) et une lead placée au centre du A de RAT : pas de fioritures. 3 contrôles permettent de sculpter le son : Drive, Tone et Volume.

On prend très vite conscience de la vaste gamme de sonorité disponible : léger crunch feutré bluesy ou plus clair « funky », disto grasse hard/rock voir fuzz acide, beaucoup de styles sont envisageables avec cette pédale.

Le scope du filtre permet de passer à des sons très criards (voir carrément citrique) à des disto beaucoup plus propres (voir carrément feutrées à l’autre extrême). Pour sa part, le Drive modifie considérablement le grain de la saturation et il est de bon ton de l’utiliser avec le filtre tant les deux potards interagissent sur le résultat produit. Le son est chaud et la dynamique est bonne, pour 80 euros, on n’est pas volé sur la marchandise !

A noter que dans le cadre d’un pedalboard, la RAT aime être gonflée par une OD808 en amont (comme presque toutes les pédales en fait…) et s’accommode très bien du fait d’être un boost pour d’autres pédales de satus, aussi avant (où, selon le dosage du filtre, on met en avant l’une ou l’autre fréquence) qu’après (où sont petit côté acide boost a merveille des OD très médiums comme la Ben Rod Cream Can)

Démo de la bête :

Image de prévisualisation YouTube

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv